"J'en ai vu, c'est ce qui me donne le droit d'ouvrir ma gueule" 

 Atallah Nehme


D'une enfance volée dans le monde sectaire des Témoins de Jéhovah aux errances nocturnes dans les venelles de Paris, Atallah crache dans ses chansons la colère et les terribles coups de blues d'un passif de malade alcoolique et de SDF. 

Tout le monde trinque sous ce regard sombre, désenchanté, mais vivant...

Lire plus ...